28/04/2009

PEPAM

 

Le Sénégal sur le pas d’atteindre les objectifs

 

Le portefeuille global des opérations en cours dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement aussi en milieu urbain et rural se porte sur 92 projets dont 62 portés par l’Etat et ses démembrements et 26  par des ONG. Le financement initial prévu pour le PEPAM a été réévalué suite à des études récentes effectuées sur le secteur urbain et à des réajustements de stratégies d’intervention .Le montant du programme d’investissement du PEPAM a été réévalué à 617 milliards de fcfa. Le Sénégal est sur le pied d’atteindre les objectifs, avec des efforts considérables.

L’Agence française de développement plébiscitée !

L’agence française développement n’a pas manqué d’appuyer considérablement le gouvernement du Sénégal. Un soutien salué par les acteurs du PEPAM. Devenu un rendez-vous annuel pour présenter à tous les acteurs nationaux et aux partenaires extérieurs le bilan des activités menées depuis l’année dernière,le PEPAM  a tenu ses promesses,puisque le Sénégal,a fait des progrès énormes,dans le cadre des réalisations. Des efforts reconnus, par le ministre d’Etat, ministre de l’urbanisme,de l’habitat, de l’hydraulique urbaine, de l’hygiène publique et de l’assainissement,monsieur Oumar Sarr .Ouvrant ce mardi,la troisième revue annuelle conjointe,le ministre d’Etat Oumar Sarr se dit très heureux d’annoncer les résultats significatifs enregistrés depuis le lancement du PEPAM. En effet, « le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural est passé de 64°/° en 2004 à 75 ,5°/° en 2008 soit une population rurale additionnelle de 1.470 000 personnes qui a bénéficié en 4 ans de services améliorés d’alimentation en eau potable » révèle le ministre Sénégalais Oumar Sarr. Au vu des résultats encourageants obtenus,le ministre Oumar Sarr se dit optimiste et de prédire que le secteur de l’hydraulique rurale est, sans conteste, en mesure d’atteindre les objectifs fixés pour 2015 en vue d’atteindre un taux d’accès de 82°/°.Il reste persuadé que ces objectifs seront atteints et voire même dépassés bien avant 2015.

Auteur :Mapote Gaye

Journaliste Sénégalais.

Commentaires

J'aimeriai avoir des resseignement concernant le projet PEPAM au niveau de la communauté rural de ballou;

Écrit par : Tandigora | 29/05/2009

Nous sommes une entreprise basée à Bignona,et nous voulons être au courant de vos appels d'offres

Écrit par : SALIF DIEME | 23/03/2011

Bonjour
Je suis de la CRB, J'avais demandé les renseignement sur l'avancement du projet Pepam le 29 mai 2010, dans la communauté rural de Ballou;
jusqu'à présent pas de réponse.
Nous avions appris que la banque mondial avait débloquer des fonds pour le projet,
alors que la communauté rural était l'une des premiers village à sollicité sur le projet. je ne comprend pas jusqu'à présent aucune nouvelle.
Donc je vous demande de nous informé sur l'avancement du projet,
merci de votre coopération.
mon adresse mail: sikou.tandigora@hotmail.fr

0668623949

Écrit par : Tandigora sikou | 17/10/2011

Écrire un commentaire